Atout Sport  

  Les trois voies énergétiques

  

 Mise en place du problème :

Pour se contracter le muscle a besoin d'un apport en énergie, et cette dernière doit être disponible au cœur même de la fibre musculaire.

L'énergie nécessaire sera fournie par la dégradation d'une molécule "riche en énergie" (ATP ou Adénosine Tri Phosphate ).

Cette molécule (ATP ) est présente dans la fibre musculaire en petite quantité ; quantité qui permettrait de réaliser au maximum une course de 60 mètres, suite à quoi la réserve en ATP étant épuisée le muscle s'arrêterait de fonctionner.

Il sera donc nécessaire de fournir de l'ATP au fur et à mesure de l'effort pour qu'une réserve soit disponible.

Mais alors ! Le fait de prendre des produits ou des boissons riches en "ATP" permet-il d'accroître la performance en augmentant les réserves énergétiques?

 Pour fabriquer de l'ATP le muscle possède deux possibilités

- la voie anaérobie lactique

- la voie aérobie

 

  Pour résumer il existe donc trois voies énergétiques:

-1- La voie anaérobie alactique : c'est l'utilisation des réserves en ATP. Elle est comparée au 'starter' de l'effort musculaire.

     -3- La voie aérobie : à partir des lipides( les graisses ) et en présence d'oxygène, nécessaire pour 'brûler' ces lipides.