Atout Sport

 

Les pubalgies

 ___________

Par définition, il s'agit de douleurs de la région pubienne, c'est à dire de la partie antérieure du bassin.

_____________

 

Au niveau du bassin, de nombreuses formations musculo-ligamentaires vont venir s'insérer et développer des forces de contraintes. Tout cet ensemble doit travailler en harmonie, qu'un maillon de la chaîne soit défectueux et c'est alors un autre maillon qui devra fournir un surcroît de travail, et donc une augmentation des contraintes. Cette augmentation de contraintes se traduira par des douleurs.

 

 

Dans un premier temps voyons quels sont les différents muscles et structures qui agissent sur le bassin.

 


 

 

 

 

 Il faut retenir le rôle, capital, des ischio-jambiers dans la stabilité du genou, en position de semi-flexion. (voir : la stabilité active du genou )

 


 

 

De même, les muscles abdominaux vont jouer un rôle dans la genèse de certaines pubalgies.

Les Abdominaux sont au nombre de quatre:

Dans un but de simplification, nous allons représenter les Grands Droits et une schématisation des Obliques.

 Les notions, importantes à retenir, concernant les Abdominaux, sont :

 

 ______________

 

Tous ces muscles doivent travailler en synergie et en bonne entente, qu'un maillon soit défectueux et, ce sont toutes les forces de contrainte qui se concentreront sur une zone réduite du bassin, notamment de la symphyse pubienne.

______________

 

En fonction du "maillon" musculaire défectueux, les contraintes se localiseront préférentiellement sur certaines zones, définissant, ainsi, trois types de pubalgies :

 

 

Voyons, par le biais d'un exemple, la cause la plus fréquente de pubalgie : la maladie des adducteurs.

Le football, comme les autres sports sujets aux pubalgies ( rugby, tennis), sont des sports qui se jouent en semi-flexion des genoux.( dans cette position le sportif est prêt à réagir rapidement )

Dans cette attitude de semi-flexion, la stabilité de l'articulation du genou est moindre et les ischio-jambiers travaillent en " bouffées de contractions " comme deux rênes de chaque coté du genou pour maintenir stable cette articulation. 

Ce travail, capital des ischio-jambiers, entraîne un manque de souplesse et un raccourcissement à leur niveau.

 

L'organisme va compenser ce raccourcissement des muscles ischio-jambiers :

  1. Traction vers le bas, sur l'ischion : le bassin bascule en arrière.
  2. Traction vers le haut, sur le plateau tibial et sur la tête du péroné : le genou se met en flexum et en rotation externe. 
  3. La bascule du bassin en arrière entraîne un étirement des adducteurs, ces derniers voient là un surplus de travail et le manifesteront par des contractures et des douleurs.

 

De même la perte de souplesse des ischio-jambiers les rend vulnérables aux contractures, élongations et claquages. 

La bascule en arrière du bassin, entraîne également une verticalisation de la colonne vertébrale lombaire ( un effacement de la lordose naturelle ). 

Les muscles lombaires paravertébraux et notamment le Carré des lombes vont en se contractant tenter de recréer cette lordose lombaire, si importante pour la statique générale de la colonne vertébrale.

 

 Ainsi, en toute logique, le traitement d'une maladie des adducteurs reposera sur un travail d'assouplissement et d'étirement des ischio-jambiers. Il faut redonner de la liberté aux ischio-jambiers et soulager le travail des adducteurs.

Ce travail reposera sur des exercices de posture, dont un des plus intéressant est : "les pieds au mur"; exercice qui permet un étirement de toutes les chaînes musculaires postérieures.

D'ailleurs, ce travail peut très bien se concevoir en préventif ( 10 minutes à la fin de chaque entraînement ).

 

 L'arthropathie pubienne.

Lors de toute les situations unipodales ( courses, shoot ...), la symphyse pubienne est mise à contribution, et subira des mouvements de cisaillements, et, surtout si il existe un déséquilibre musculaire.

Ce déséquilibre se rencontre souvent, au niveaux des muscles suivants :

 Mais, voilà, de part leur faiblesse, les Obliques n'arrivent pas à stabiliser cette branche pubienne, et à chaque station unipodale, il se produit un cisaillement de cette symphyse pubienne, créant des micro-traumatismes, qui, à la longue deviennent douloureux.

 Dans ce cas, le traitement insistera sur une musculation en statique des muscles Obliques de l'abdomen.

 

La pathologie pariétale.

Nous avons vu, que les Obliques délimitaient au niveau de l'arcade crurale une voie de passage de l'abdomen vers les bourses : il s'agit du canal inguinal.

En cas de douleurs pubiennes, il faudra toujours vérifier la bonne tonicité et l'absence de points douloureux de ce canal inguinal.

Si ce canal montre une béance anormale, il faudra considérer cela comme étant une hernie inguinale, susceptible, donc, de bénéficier d'une opération.

 

Synthèse du traitement des pubalgies.

Bien souvent, voire toujours, il existe une association des différentes causes de pubalgies, que nous venons de traiter, et ceci donnera une sorte d'uniformisation du traitement.

  1. Arrêt sportif de trois semaines minimum.
  2. Examen clinique à la recherche des rétractions et faiblesses musculaires.
  3. Recherche de déplacements au niveau du bassin et des vertèbres; déplacements engendrés et fixés par les rétractions musculaires. Donc, un traitement ostéopathique sans correction des rétractions musculaires, ne sera pas suffisant.
  4. Recherche d'un mauvais état dentaire, créant des foyers d'infections, succeptibles d'engendrer des tendinites à distance.
  5. Toujours rechercher des erreurs hygiéno-diététiques, notamment une mauvaise hydratation.
  6. Les moyens habituels de la kinésithérapie sont utiles ( physiothérapie, laser, ionisation ).
  7. La prescription associera selon les cas :
    • étirements des Ischio-jambiers
    • assouplissement des Quadriceps
    • assouplissement des Carrés des lombes
    • étirements des Psoas iliaques ( travaillent en synergie avec les Carrés des lombes ).
    • musculation en statique des Obliques

 

Retour.........................................Sommaire